Changement d’infrastructure pour le blog, et pour le reste

Je passe une étape dans la gestion de mes serveurs alors je me suis dit que je pouvais en profiter pour faire un petit billet à ce sujet. 🙂

Edit : il est très, très petit.

Petit historique

Ça va faire 1 an et demi que ce blog est hébergé sur un serveur Linux et plus sur un hébergement mutualisé. J’ai énormément appris grâce à cela et pour rien au monde je ne reviendrai sur un hébergement mutualisé (web, j’entends). Depuis tout ce temps, donc, j’héberge mes sites sur un VPS, mais comme je suis insatisfait de nature, je change tout le temps, ce qui fait que j’ai testé des dizaines d’hébergeurs, et que j’ai actuellement une quinzaine de VPS.

Pour rappel un VPS (Virtual Private Server) est une machine virtuelle tournant sous Linux la plupart du temps, hébergé sur un serveur dédié partagé avec les autres clients de l’hébergeur. Sa gestion est similaire à un serveur dédié, mais c’est moins cher et vous ne gérez pas le matériel.

J’ai tout de même eu des serveurs dédiés, mon tout premier fût un KS-1 de chez Kimsufi, avec un Intel Atom et un petit disque dur, je vous raconte pas la lenteur : peut d’intérêt pour du web. J’ai eu aussi 2 vieilles Dedibox SC, chez des revendeurs, mais ça me servait que pour seedbox/backup : un vieux monocore, bon, je vais pas m’étaler plus.

Mes critères ont évolués avec le temps, et je privilégie l’hébergement de qualité à ceux « low-cost » mais qui bourrent leurs serveurs. Si on vous propose 10GB de RAM pour 5€ alors que chez d’autres vous n’avez que 512Mo pour le prix, posez vous des questions. Je privilégie également le SSD, qui est bien plus performant, surtout sur des structures mutualisées comme les VPS.

Ce n’est qu’un au revoir, VPSz

VPSz est un hébergeur que j’ai découvert il y a un an. À l’époque je cherchais  le moins cher possible avec le plus de ressources sur le papier et… je me trompais, complètement ! Vaut mieux un petit VPS de qualité qu’un VPS avec 12 coeurs de Pentium et 32 GO de DDR2 et des HDD complètement saturés.

Je me suis finalement laissé tenté, en décembre, et j’ai pris leur plus petit VPS, avec un seul vCore, mais un vCore d’un gros Xeon, et surtout du SSD, mais pas un SSD, non, 4 disques en RAID 10 HARD, c’est à dire que c’est extrêmement rapide, et redondant. En plus, VPSz fait un snapshot complet du VPS toutes les nuits, et ça c’est cool.

Bon j’ai plein d’autres VPS à côté qui me servent plus ou moins voire pas du tout, mais là je parle du serveur qui héberge mes sites, dont le blog.

Le dédié, le dédié !

Bon du coup, je parle beaucoup mais on en est où aujourd’hui ?

En fait, j’avais besoin de changer « d’infrastructure » pour 2 raisons :

  • J’ai quitté hubiC, le cloud d’OVH que je trouve vraiment pas stable et trop lent, pour Seafile, un cloud libre que j’adore (largement au dessus d’ownCloud pour moi), et du coup j’avais besoin de stockage, et héberger ça sur mon VPS le plus sensible, c’est à dire le VPS du blog c’est pas foufou
  • Je me bouffe beaucoup beaucoup de séries et de films, et il y a quelques mois j’hébergeais ma seedbox sur un VPS chez un hébergeur que j’ai quitté depuis. Depuis j’utilise MySeedbox, un service vraiment pas cher avec du Plex intégré, c’est sympa mais ils ont beaucoup d’affluence et mettre 10x plus de temps à télécharger sur un serveur que sur mon PC, c’est pas très logique. Je ne les critiques pas, leur service a le mérite d’être innovant, mais je préfère faire un truc à la main.

Du coup, il me fallait du stockage, de la bande passante et du CPU.

J’ai fais une proposition sur Twitter, comme ça, pour savoir si des gens voulais se partager un serveur dédié SoYouStart, une filiale d’OVH. Pour rappel, Kimsufi dont je vous parlais plus tôt est la filiale la plus low-cost, et SYS est entre KS et OVH.

Il y a une quinzaine de configurations dans la gamme Essential, celle-ci sont les moins chères :

Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste

Il y a aussi des offres SSD, mais malheureusement trop peu d’espace, donc il faut faire des choix.

Mon poto KindlyFire (super dev), que je connais depuis un petit bout de temps maintenant, a répondu favorablement, à condition que je m’occupe de la partie virtualisation. Parfait !! Tout ce qu’il faut pour bien s’amuser. Je tiens à le remercier encore, grâce à lui j’ai pu enfin faire de la virtualisation sur un vrai serveur, et j’ai appris encore plein de choses qui me serviront plus tard.

On a hésité entre le SYS-IP-1 et le E3-SAT-1, j’ai demandé conseil sur ZoneAdmin ou encore Mondedie.fr, certains mettaient en avant le fait que le SYS-IP-1 avait plus de coeurs… moi, je suis perplexe, je préfère quand même avoir un processeur plus récent, et avec 1GHz de plus que ce vieux truc. Du coup, j’ai commandé le E3-SAT-1 dès qu’il était dispo, et… surprise !! Je me rend compte via mon premier htop que j’ai 8 coeurs… et ouais ! En fait, le matos est un peu aléatoire, donc je me suis retrouvé avec le processeur du E3-SAT-3 : 4 coeurs / 8 threads à 3.8GHz, le bonheur total.

Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste
On a un Xeon E3-1245v2, et ça tue.

Et niveau software ?

Etant donné que l’on partage le dédié à deux, je vais pas mettre un OS « classique », il faut un hyperviseur pour faire des CT/VM qui s’apparentent au VPS que je bouffe depuis 1 an et demi. J’ai donc testé 3 hyperviseurs/templates :

  • ESXI : Autrement dit du VMware, un hyperviseur reconnu, mais clairement pas pour moi. J’ai aucune idée de ce qui tourne sur l’hôte de toute façon le seul accès SSH qu’on a on tombe sur sh et même pas bash. Il faut une licence, et un client (très) lourd pour gérer tout ça, pas d’interface web. C’est lourd, c’est moche, c’est compliqué, pour moi, je ne suis pas un pro, je veux juste faire quelques VMs. J’ai vite abandonné, voyant que c’était pas pour moi… Ne parlons pas du client lourd qui se fout de ta gueule dès l’installation :Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste
  • Proxmox 4 : beaucoup de gens autour de moi utilisent PVE. Je l’ai donc testé et j’aime beaucoup, c’est basé dur Debian 8 avec du Linux 4.4, le tout géré via une interface web. Malheureusement la version 4 embarque LXC pour les conteneurs, et je n’aime vraiment pas. Je doit être complètement borné, mais pourquoi quand tu crée un CT LXC avec 2vCores, à l’intérieur du CT tu vois toux ceux de l’hôte ? Ça n’a aucun sens, surtout pour la supervision. En plus c’était lent. Il y a aussi l’option KVM mais malheureusement j’ai abandonné parce que je n’arrivait pas à configurer le réseau… Je me suis rendu compte plus tard que l’IP que j’essayais d’ajouter à mon KVM n’était pas routée sur mon dédié, merci OVH… Merci à tous ceux qui m’ont aidé quand même !
  • Proxmox 3 : C’est vieux et ça pue ! Basé sur Debian 7 (beurk) et Linux 2.6 (beeeeeeeurk), c’est vraiment tout ce que je déteste… mais y’a OpenVZ ! 😀 Et OpenVZ c’est mon chouchou. Oui c’est vieux et dépassé, mais au moins ça marche bien ! L’hôte tourne donc sur un noyau 2.6.35 puisque c’est le plus récent pour OpenVZ, mais rassurez-vous il est largement modifié et mis à jour, et n’a plus grand chose d’un 2.6 (il est même plus supporté par kernel.org, ça pue vraiment). J’adore Promox 4 mais il me faut du OpenVZ, donc je doit partir sur Promox 3.

Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste

Et ça donne quoi tout ça ?

Le serveur tourne donc sous Promox 3.4 avec quelques conteneurs sous OpenVZ, lesquels tournent sous Debian 8 bien entendu.  J’ai migré mes sites dessus, et les SSD RAID 10 me manque, beaucoup, surtout pour Piwik qui tape énormément dans la base de donnée, du coup j’ai mis en place Redis, je ferai surement un article dessus.

J’aime bien KVM, je fais quelques tests dessus, bon faut compter 30 minutes pour en installer un à chaque fois contre 1 minutes pour un CT OpenVZ. À suivre…

Les 2 disques durs sont en RAID 1, j’ai pas trop envie de jouer avec le feu et le RAID 0, bien qu’un peu de vitesse en plus ça ferait pas de mal. Heureusement l’excellent CPU et ses 3.8GHz sont là pour rattraper la mise et le site est toujours aussi rapide.

J’ai fait un CT avec 4vCore (donc la moitié du Xeon) avec Transmission et Plex pour la seedbox, et Plex est capable de transcoder du 4K en live sans aucune lenteur. Génial !! 😀

Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste

Niveau connexion, c’est assez instable :
Changement d'infrastructure pour le blog, et pour le reste

Le download varie entre 500 et 900 mbps, ce qui est honnête, mais l’upload ne dépasse jamais 200mbps et passe en dessous de 100mbps parfois alors, qu’il ya 250mbps garantis, je suis en train de voir ça avec le support. Ça reste utilisable, tout de même 🙂

Un des gros avantages de SoYouStart est le prix de leurs IPs : il y a juste des frais d’installation à payer, et ensuite c’est gratuit. Du coup je prends une IPv4 pour chaque CT.

Niveau IPv6, c’est hyper facile : il y a un bloc fournis avec le serveur, et il suffit d’ajouter une adresse au CT (vous remarquerez l’IPv6 trop cool de angristan.fr). Je ferrais sûrement des articles là dessus.

Bon j’ai écrit un peu beaucoup, je vais m’arrêter là parce que je peux continuer de parler de ma passion longtemps… 😛

Je pense avoir fait le tour de ma nouvelle installation, je suis content de pouvoir gérer mes VPS moi même, c’est super intéressant et ça me rend plus indépendant. Bon, faut augmenter un peu le budget, mais ça vaut le coup 🙂

 

Bref, j’ai des dizaines d’idées d’articles pour le blog alors à bientôt o/

Edit : le HDD étant trop lent pour le site, j’ai migré le blog sur un VPS SSHD chez Pulseheberg, et j’ai réinstallé le dédié en RAID 0 pour bien charger la seedbox. 🙂


Merci à doclot.io pour l’image de une.

Dernière modification le 27 octobre 2016.

Angristan

Stanislas - 17 ans - Lycéen passionné d'informatique, de technologie et de high-tech. Sysadmin junior, adepte des logiciels libres, de GNU/Linux et d'Android. Music addict.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Changement d’infrastructure pour le blog, et pour le reste"

avatar
Loïs
Visiteur
Loïs

Salut,

J’utilise Proxmox 3 et OpenVZ depuis plusieurs années et j’en suis très satisfait.
– Un serveur SYS E-SAT-3 (https://www.soyoustart.com/fr/offres/e3-sat-3.xml)
– Un routeur logiciel en KVM avec IP FailOver
– Des conteneurs OpenVZ sous Debian 8 en LAN virtuel pour les VM

KVM est effectivement très bien
– plus cloisonné qu’OpenVZ
– permet de faire tourner un quasiment n’importe qu’elle architecture
– mais requiert aussi plus de ressources au niveau de l’hôte

Niveau performance, rapidité d’installation et gestion partagée des ressources de l’hôte, OpenVZ est à mon sens bien mieux.
Je n’ai pas encore testé Proxmox 4 à cause de l’abandon d’OpenVZ.

Après, ce n’est que mon avis… 🙂

Nicolas
Visiteur
Nicolas

salut, pourquoi tu m’aime pas LXC ?? tu l’as dis mais peut-tu détailler ? sil te plait

Thomas
Visiteur

Salut ! Alors clairement les serveurs dédiés Soyoustart avec SSD sont vraiment géniaux pour héberger pour en faire des serveurs web, surtout vu leur prix par rapport aux SSD cloud de OVH. J’ai profité d’un offre E3 1245v2 et 2x240Go de SSD la semaine dernière. Par contre la config réseau chez OVH/Soyoustart pour la virtualisation est galère depuis toujours et c’est encore pire avec les derniers OS comme Centos 7.
Après pour la virtualisation, essaye avec ESXI 6.0 (disponible chez soyoustart en créant un template et non directement … je ne sais pas pourquoi) qui propose interface web, et qui dont la licence est gratuite pour un seul serveur. Chez VMware tant que tu gères chaque serveur individuellement c’est totalement gratuit. C’est uniquement quand tu passe à Vcenter que tu payes. Après Vcenter permet quand même la migration de machine à la volée sans interruption, pas le même niveau ^^. Mais pour faire du multi-OS sur un serveur VMware est très bien et je pense qu’il est le plus performant avec Windows. Notamment grâce aux VMware tools pour gérer l’OS des VM. J’apprécie surtout la fiabilité VMware, j’ai un vm qui tourne depuis 361 jours sans downtime sur un de mes serveurs. Et une fois que tu as fait tes modèles tu peux déployer en quelques secondes. Tu peux également trouver des images sur le net et notamment chez bitnami.com (je te conseille d’aller jeter un oeil).
J’avais dans l’idée de tester bientôt Proxmox 4 car impossible de trouver des benchmark fiables des performances de KVM vis à vis de VMware. Je vais profiter des jours restant sur mon ancien dédié pour voir ça.
Par contre utiliser OpenVz … ayant commencé la virtualisation il y a plus de 4 maintenant, j’évitais déjà cette techno en débutant.

Cascador
Visiteur

Salute,

Je ne connais pas trop ton niveau concernant la virtualisation mais le plus important c’est la vitesse des disques durs (le mieux étant des SSD évidemment) ensuite c’est la RAM car c’est très utilisé et en bon dernier le processeur qui est très souvent sous utilisé.

Tcho !

Utux
Visiteur

Toutes ces expérimentations pour finir sur OpenVZ ? Tu loue un serveur dédié pour lui faire manger des containers OpenVZ ? J’avoue être sur le cul. C’est comme si tu achetais un MacBook pour installer MSDOS. Il y a tellement moyen de s’amuser avec un dédié, par exemple XenServer (avec Orchestra ou XenCenter pour le management), ou encore Debian/CentOS + Libvirt + KVM, ou bien FreeBSD + ZFS + Jails. Si tu as envie d’expérimenter tu peux regarder du côté de systemd-nspawn, c’est similaire à LXC mais en plus simple et sans installation.

Il y a une raison pour laquelle tout le monde abandonne abandonne Openvz, c’est parce que la techno n’a pas évolué depuis 6 ans, on se coltine toujours un noyau 2.6.32 boiteux avec les technologies modernes. De plus pas possible d’utiliser du SELinux, de charger des modules, ou simplement de lancer autre chose que du Linux.

En ce qui me concerne un autre critère entre en compte : éviter les serveurs en France car je n’ai absolument pas confiance dans les tuyaux.

Aerya
Visiteur
Aerya

France ou autre, c’est un peu la même niveau « sécurité » du réseau. La seule différence est que tu risques moins de voir ton domaine censuré, selon ce que tu fais, s’il est hébergé ailleurs. Puis pour un blog…

BTW je préfère ProxMox 4.x. Notamment pour sa gratuité (sur le plan pro) et LXC. Sans compter qu’on peut façonner la machine hôte à foison, moins évident avec ESXi. Puis trouvez-moi un client qui fonctionne sous Arch (& Vivaldi) pour ESXi et je prendrai le temps de le tester…

wpDiscuz