Hébergement : Mutualisé Web4All et VPS FirstHeberg

Cela fait une dizaine de jours que je n’ai pas publié sur le blog, mais je n’étais inactif, bien au contraire ! J’ai beaucoup bossé « under the ground » , comme depuis plusieurs semaines sur le site, mais depuis une semaine je suis occupé à mettre en place mon nouveau joujou : un VPS !

Depuis le début de ce blog, c’est à dire août  2014, je suis chez Web4all, un hébergeur associatif. Je dois avouer que leur qualité de service est vraiment exceptionnelle. Je n’ai jamais eu aucun problème le service client est super réactif. Le site tournait avec le pack « Start » avec l’option haute sécurité à 5€/mois. 25Go d’espace web, 10 comptes mails, 5 bases de données, et 126Go d’espace total ! Sans oublier l’accès FTP, SSH et les sauvegardes journalières, aucun risque de perdre ses données. L’infrastructure est très bien gérée l’ensemble est très rapide. C’est vraiment un excellent choix pour un hébergement mutualisé, que je recommande à 100%.

Pourquoi partir alors ? Parce que ces dernières semaines je m’intéresse de plus en plus à GNU/Linux et au Libre. Alors avoir son propre serveur sous Debian, et devoir tout configurer de 0, quoi de mieux pour apprendre ? J’avais aussi envie d’avoir plus de contrôle sur mon site.

Malheureusement, Web4All ne propose rien d’autre que du mutualisé, pas de Cloud, VPS (un lancement des VPS en beta sera effectué cette année, apparemment) ou dédié. Moi ce qui me fallait c’est une machine sous Debian que je puisse administrer moi-même, comme un serveur dédié ou VPS. Bien entendu, un serveur dédié et bien trop disproportionné par rapport à mes besoins, ce qu’il me faut c’est un VPS, un serveur dédié virtuel, c’est tout comme mais moins puissant et moins cher.

J’ai donc fait une petite étude de marché et mon choix s’est porté sur un VPS de chez FirstHeberg. Avant cela je ne connaissais pas cet hébergeur, mais faut bien avouer que c’est celui qui propose le meilleur rapport ressources/prix (je ne peux pas parler de rapport qualité prix sans les avoir testé).

La gamme de VPS Linux chez FirstHeberg est la suivante :

Gamme VPS Linux FirtHeberg

J’ai pris le LP 2 pendant 1 mois, pour seulement 2€. D’ailleurs, je ne pensais pas que des VPS était moins chers que des hébergements mutualisés.

Mais lorsque l’on regarde chez OVH, Pulseheberg, ou encore Digital Ocean, on s’aperçoit que pour le même prix on n’a que 1Go voire 512Mo de RAM, 1vCore, et 10GB de disque dur, sans oublier une bande passante limitée ! Pour moi, il n’y avait pas photo, même si je ne connaissais pas FirstHeberg, qu’il ne m’inspirait pas forcément confiance, et que je ne n’avais pas besoins de beaucoup de ressources, je l’ai quand même pris. Je n’avais pas pour objectif initial de remplacer mon hébergement mutualisé, c’était juste pour tester.

En 3 minutes, mon VPS est près, je peux m’y connecter en SSH… Je commence par regarder un peu, installer des trucs, configurer le tout.

Puis je me lance dans la configuration complète d’un serveur web ! C’est à dire installer Apache, PHP, MySQL (LAMP quoi), les configurer, configurer les DNS, installer un serveur FTP, un serveur mail, WebMin, Munin, Ajenti, PMA, etc.

Je dois avouer que ça m’a pris du temps, mais c’est une expérience vraiment enrichissante, car contrairement à un hébergement mutualisé, on fait tout soit-même et on apprend tout un tas de trucs !

J’ai quand même hésité avant de laisser tomber Web4All, parce que ça veut dire laisser tomber la simplicité et la sécurité. J’étais totalement zen avec eux, pas risque d’attaques, pas de pertes de données… Là, je suis un peu livré à moi-même, il faut vraiment faire attention.

J’ai quand même eu quelques petits soucis, notamment la configuration du firewall avec iptables et le serveur FTP qui est bloqué par ce dernier, et ensuite le serveur FTP qui a des problèmes de dépendances, puis enfin le serveur mail.  Pour le firewall, j’ai compris d’où venais mes erreurs (c’était le mode passif FTP qui était bloqué), pour le FTP, je l’ai installé à la main, et pour le serveur mail.. j’ai toujours pas réussi.. C’est vraiment la tâche la plus compliquée que j’ai eu à faire ! Configurer le serveur mail et SMTP avec Postfix, ce n’est pas une mince affaire, en plus je crois bien que je me suis emmêlé les pinceaux avec les DNS… C’est pas près d’être fonctionnel quoi, pas la peine de m’envoyer les mails pour l’instant. D’une manière générale, j’ai été confronté à tout un tas d’erreurs, qui se mettent les unes par dessus les autres, mais qui ont, pour la quasi-totalité, été résolues, grâce à notre ami Goog… Hum, DuckDuc… HUM, StartPage bien entendu. 😉

J’ai du passé plusieurs dizaines d’heures devant mon terminal, j’ai jamais tapé autant de commandes en si peu de temps, mais c’est vraiment super intéressant, de comprendre ce que si passe vraiment, de comprendre le fonctionnement, les erreurs, etc.

Le VPS est pas mal, il me convient très bien, que ce soit au niveau de la RAM, du proc ou du HDD, tout passe très bien, je suis plutôt satisfait J’ai quand même quelques ralentissements sans raisons au niveau du SSH et de l’administration Wordpress, mais sinon pas de soucis au niveau du site comme vous avez pu le remarquer. Le seul problème que j’ai rencontré pour l’instant c’était que le serveur était inaccessible jeudi 16 janvier pendant à peu près 1h, que ce soit en SSH, FTP ou sur le blog. J’ai la possibilité de le redémarrer via le panel FirstHeberg (très bof ce panel d’ailleurs), mais ça n’a rien changé et c’est revenu, tout seul, sans explications de la part de FH… Je ne peux pas trop me plaindre pour le prix non plus, mais bon c’est le revers de la médaille ^^

En parlant de vitesse, j’ai souscrit à l’option DNS Anycast pour mon nom de domaine chez OVH, ce qui me permet d’avoir de meilleurs serveurs DNS, présents un peu partout dans le monde, afin d’avoir un temps de réponse amélioré. Pour 1€/an, ça va.

Lors du basculement du site entre Web4All et le VPS, j’ai laissé tomber Piwik, sur les 17000 fichiers du site, il en fait 12 000 à lui seul… Je vais donc le réinstaller directement sur le VPS très prochainement.

Je suis donc plutôt satisfait de ce petit VPS, qui me suffit largement pour un petit blog, et qui me permet d’en apprendre beaucoup sur l’administration de serveurs Linux.

Je gagne en liberté, mais je perds en simplicité et en sécurité. Néanmoins, cela me permet tout de même de faire 60% d’économies (24€/an contre 60€/an). Même s’il me reste encore 2 mois d’hébergement payé chez Web4All, je ne pense pas y retourner, bien que ce soit un service d’excellente qualité.

J’attends un peu de voir comment les offres des hébergeurs vont évoluer au niveau des VPS, surtout que les VPS FirstHeberg doivent tronquer leurs HDD contre des SSD dans les mois qui viennent…

Affaire à suivre !

Edit : N’allez pas chez FirstHeberg, vraiment. Je peux le dire avec le recul, c’est un des pires hébergeurs français, je n’y suis même pas resté 1 mois.

 

Dernière modification le 27 octobre 2016.

Angristan

Stanislas - 17 ans - Lycéen passionné d'informatique, de technologie et de high-tech. Sysadmin junior, adepte des logiciels libres, de GNU/Linux et d'Android. Music addict.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Hébergement : Mutualisé Web4All et VPS FirstHeberg"

avatar
Jérôme L.
Visiteur

Chez Web4all nous proposons des VPS (LXC) en bêta gratuite, peut être plus stable que de la prod chez d’autres allez savoir 🙂

Laurent
Visiteur
Laurent

Salut,

pour une petite différence de prix, mieux vaut prendre un vrai dédié plutôt qu’un VPS donc la bande passante est partagée genre Kimsufi KS-1 a 6 euros par mois. C’est non plus pas cher payé pour le service qui est top.

Gilles
Visiteur

Pas de cron chez Web4All donc je préfère rester… ailleurs, en attendant car tout le monde semble en vanter les mérites…

wpDiscuz